Présentation

Le château est une vaste construction alternant brique et pierre, encadrée de deux ailes en retour sur la cour. Le corps central en pierre, légèrement saillant, est surmonté d'un fronton triangulaire qui porte les armoiries des familles de Fresnoye et de Patras de Campaigno.

La cour est fermée par des dépendances en fer à cheval de part et d'autre du pavillon à lanternon surmonté d'une girouette dragon (symbole héraldique de la famille d'Ostrel).

Demeure privée Edifice Inscrit au titre des MH

 

Informations pratiques

Situation

- Ville proche : Hesdin (19 km)
- Ville proche : Arras (45 km)
- Distance de Paris : de 100 à 200 km
- Aéroport le plus proche : Lille (87 km)
- Gare la plus proche : Saint-Pol-sur-Ternoise (10 km)

Tourisme

La Vallée de l'Authie, ses sources, ses bocages et ses prairies (20 km) ; Azincourt et son Centre historique médiéval (22 km) ; Bruay-la-Buissière et sa Cité n°16 dite du Nouveau Monde (30 km) ; le château d'Olhain, construit au XIIIe siècle (36 km) ; Arras, capitale de l'Artois ; etc.

Avis & commentaires

Vous pouvez donner et lire les avis et commentaires ici

  1. Blanquart 18 septembre 2016

    Je suis déçue d’avoir payé 6 euros pour ne rentrer que dans 3 pièces du château !
    Quant à la visite guidée…… il n’y en a pas : juste un monsieur bien sympathique pour nous dire qu’il a connu
    Le château avant la restauration…… ah……
    L’extérieur, c’est très beau….. et gratuit !
    Dommage…..

    Répondre

  2. Dominique LEMAIRE 16 septembre 2013

    Merci pour votre accueil à l’occasion des Journées du patrimoine et d’avoir rendu accessible votre si belle demeure qui fut l’environnement de mes ancêtres demeurant à Blangermont et Linzeux, depuis au moins le XVIIIème siècle.
    Je suis soulagé de savoir ce château sauvé d’une destruction certaine et en de si bonnes mains, courageuses et expertes.
    Je suivrai la renaissance et vos travaux de restauration qui je n’en doute pas, seront poursuivis en particulier concernant les splendides écuries et le potager.
    Pourquoi ne pas rivaliser avec Miromesnil ou Saint-jean de Beauregard ?
    Sincères salutations et merci encore.
    Dominique Lemaire

    Répondre

  3. A.A Lavoye du Vivier 31 janvier 2013

    Félicitations pour avoir redonné au château de Flers son faste d’antan…
    J’ai connu il y a longtemps le château et son propriétaire, avec qui au cours de la visite, j’ai découvert que nous étions parents par nos grands-mères. Une grande amitié me lia à mon cousin Daniel malheureusement disparu et qui me manque terriblement

    Répondre

Votre expérience est précieuse. Vous pouvez la partager ici

Votre adresse email ne sera jamais publiée ou partagée.



Je certifie que cet avis reflète mon opinion personnelle, que je n'ai aucune relation personnelle ou commerciale avec cet établissement et que je n'ai reçu aucun avantage ou paiement en échange de cet avis.